Biesheim avec autorité

Ces dernières années, les épopées en Coupe de France étaient devenues une habitude pour Sarreguemines. Rencontrer des équipes professionnelles au stade de la Blies, une normalité. Alors, voir le SFC s’arrêter dès le 6etour ressemble à une vilaine contre-performance. Face à Biesheim, le club mosellan n’a jamais su relever la tête après avoir concédé deux buts coup sur coup en première période.

Sur un corner de David Viana, Ludovic Chevrier profitait d’un marquage laxiste et d’une sortie à contretemps de Guillaume Cappa pour marquer de la tête (0-1, 22e ). Dans les secondes suivantes, Guillaume Jacquat prenait Florian Hesse de vitesse et délivrait un centre au cordeau que Julien Fuchs poussait au fond (0-2, 24e ). Rideau. ; La tête à l’envers, Sarreguemines enchaînait les approximations et les longs ballons stériles. Fuchs était proche d’ajouter un troisième but au compteur alsacien mais sa belle reprise trouvait le poteau de Cappa (35e ). Une réaction ? Timide et désordonnée. Juste avant la pause, le centre-tir d’Hassan M’Barki et la frappe d’El Hellaoui étaient renvoyées par la défense visiteuse (45e +1).

Privé du précieux milieu de terrain Yannick Dekoun, suspendu, Sarreguemines entamait le second acte avec un attaquant supplémentaire, Seydou Simpara, mais sans plus d’application. Une frappe lointaine de Joao Teixera (56e ), un enroulé d’Hassan M’Barki (62e ), deux tentatives non cadrées et qui symbolisaient l’impuissance sarregueminoise, ce samedi. ; Dans un dernier quart d’heure décousu, le SFC tentait le tout pour le tout mais la précision faisait toujours défaut. Après un cafouillage, Benoît Kowalczyk voyait sa reprise contrée en corner. La volée de Jordan Coignard, elle, passait au-dessus du but de Vauvenargues Kéhi (79e ), un gardien alsacien finalement peu inquiété. Biesheim se procurait même deux grosses occasions en contres, par l’intermédiaire de Kévin Meyer (84e ) puis Bruno Charoy (90e +2). 2-0, la claque était suffisante pour des Sarregueminois pas dans le coup ce samedi soir.

Source : http://c.lalsace.fr/liseuse/COL/20171022

Les partenaires Premium