BIESHEIM PRET POUR LE CHOC

Carton plein pour Biesheim ! Victorieux samedi dernier de la manche… retour (1-0), les Haut-Rhinois ont remis ça hier à Prix-lès-Mézières en l’emportant sur le même score lors d’un match de mise à jour du calendrier.

Avant le choc au sommet de dimanche dans le nord de l’Alsace, ce treizième succès permet aux Biesheimois de revenir à trois longueurs du leader haguenovien, tenu dans le même temps en échec sur sa pelouse par le FC Mulhouse (0-0).

Ce deuxième rendez-vous en quatre jours donnait lieu à un match très équilibré et fermé à double tour. La seule action notable étant à mettre au crédit du Pirisien Houlot dont la reprise échouait sur le poteau (28e ).

Le second acte était plus débridé. Chaque équipe avait sa poussée d’adrénaline. Une tête de Charoy était ainsi déviée par Roy (59e ). Puis, coup sur coup, Marron et Dufour trouvaient un Kehi en état de grâce (73e ). Le gardien rhénan était ensuite bien aidé par un de ses défenseurs sur un essai de Marron (77e ).

• Charoy, buteur décisif

Biesheim n’était pas en reste, mais Charoy, en voulant dribbler le gardien plutôt que de tirer au but, manquait une belle opportunité (85e ). Le même joueur avait ensuite plus de chance. Il taclait le ballon dans la cage de Roy suite à un débordement de Kleindienst suivi d’une frappe d’Efondja (0-1, 89e ). En ce 1er  mai, Biesheim avait bien fait le travail. Au grand plaisir de son coach Hervé Milazzo : « Ce match a ressemblé comme deux gouttes d’eau à celui de samedi. Et au terme d’une seconde période un peu folle, nous avons fini par ouvrir le score et gagner dans la difficulté. En fin d’exercice, les rencontres se jouent au mental et à l’énergie. »

Ce succès crucial va mettre en confiance ses protégés avant d’aller défier le FR Haguenau. Après cette opposition entre les deux prétendants à l’accession, Haguenau se déplacera à Tremery et accueillera Prix-lès-Mézières alors que Biesheim recevra Sarre-Union et finira à Amnéville. Haguenau paraît a priori mieux loti par le calendrier pour préserver sa pole position, mais Biesheim veut encore y croire. Faîtes vos jeux…

EFONDJA

SOURCE : L’ALSACE

Attachment

EFONDJA

Les partenaires Premium