DNA :Biesheim ne méritait pas ça

L’ASC Biesheim a dominé Épinal, hier en 64e de finale de la Coupe Gambardella.

Mais les Rhénans se sont inclinés aux tirs au but. Rageant…

http://www.ascbiesheim-football.fr/wp-content/uploads/2017/01/les-biesheimois-etaient-abattus-apres-la-seance-de-tirs-au-but-photo-dna-laurent-habersetzer-1484161077.jpg

les-biesheimois-etaient-abattus-apres-la-seance-de-tirs-au-but-photo-dna-laurent-habersetzer

Biesheim pourra longtemps regretter sa deuxième période et notamment sa demi-douzaine d’occasions franches.

Raymond Laemmel, l’entraîneur rhénan, a parfaitement préparé sa rencontre et ses joueurs ont répondu à ses attentes, même si la loterie des tirs au but leur a été fatale.

Les choses débutent mal pour l’ASCB, qui concède vite l’ouverture du score. Suite à un débordement de Beluche, qui trouve Loumouamou, la frappe lobée du droit de l’attaquant trompe Luis (0-1, 8e ).

Ce but a le mérite de réveiller les Biesheimois, qui vont sortir de leur torpeur et recoller sous l’impulsion du duo Bresson-Jacquat. La percussion de Bresson, sur le côté droit de l’attaque rhénane, lui permet de servir en retrait Jacquat, dont la frappe trompe Thiriet (1-1, 18e ). Jacquat, qui fait quelques apparitions en “une”, se signale encore sur une frappe que maîtrise difficilement le portier spinalien. Bissessur, lui aussi membre de l’équipe première de l’ASCB, a suivi mais se heurte au gardien (20e ).

Les Biesheimois sont sûrs de leur fait et la différence de niveau ne se ressent guère, avec un trio (Bresson, Buyukdysal et Hassani) au milieu de terrain qui fait des merveilles. La charnière défensive, composée de Laemmel et Demir, n’est que rarement mise en difficulté.

Cavalier seul en seconde période

La seconde période sera un cavalier seul pour Biesheim et l’explosif Mortel. Bissessur est trop court sur ce centre de Jacquat (60e ). À l’opposé, Luis doit s’employer sur une frappe de l’intenable Loumouamou (63e ).

Griss est tout proche de donner l’avantage à l’ASCB, mais sa reprise fuit le cadre (89e ). Khenchoul croit marquer, mais son pointu s’écrase sur la barre (90e ). L’ultime tentative de Jacquat est déviée en corner par Thiriet. Finalement, la décision va se faire aux tirs au but et ce sont les joueurs les plus en vue au cours de cette rencontre qui vont louper leur tir…

Par JORGE DE CARVALHO le 12/01/2017 à 05:00

Source : http://c.dna.fr/sports/2017/01/12/biesheim-ne-meritait-pas-ca

Les partenaires Premium