FINANCE LIBÈRE BIESHEIM

Longtemps maintenue en vie par son gardien de but Vauvenargues Kehi, l’ASC Biesheim a finalement trouvé l’ouverture à cinq minutes du terme par Florent Finance, hier soir, face à Prix-lès-Mézières. Cette victoire permet aux Rhénans de rester au contact de Haguenau au sommet du National 3.

Un but de Florent Finance a suffi au bonheur des Biesheimois qui, sans faire un grand match, ont su attendre le bon moment pour l’emporter, hier soir, face à Prix-lès-Mézières. Les voilà toujours bien calé dans la roue d’Haguenau dans les hautes sphères du National 3.

• Kehi était infranchissable

Cette rencontre charnière entre une équipe de Biesheim harassée et une formation ardennaise à la lutte pour le maintien n’a pas été d’un grand niveau. Les Rhénans ont même senti le vent du boulet à plusieurs reprises.

Sans un très bon Kehi, Biesheim aurait été mené sur cette tentative de Rouane déviée sur sa barre par le portier de l’ASCB, et surtout sur cette reprise signée Houlot que le dernier rempart a dévié au ras de son poteau (38e ).

Auparavant, il n’y avait pas eu grand-chose à se mettre sous la dent, hormis un retourné d’Efondja qui passait à côté (34e ) et surtout l’énorme occasion de Houlot qui profitait d’un rebond au-dessus de Finance pour se présenter seul face à Kehi. Mais le gardien alsacien déviait le ballon (25e).

Le match s’emballait en seconde période et c’est Biesheim qui sortait de sa torpeur en premier. Face à une défense à cinq, les hommes d’Hervé Milazzo tentaient de passer par les côtés, mais les incursions de Viana ou Fuchs n’étaient pas couronnées de succès.

Le centre de Viana trouvait J. Jacquat, mais ce dernier se loupait complètement au moment de conclure (70e ). Un peu à l’image du match. Biesheim insistait néanmoins et Viana était stoppé à la limite de la surface. Le coup franc de Fuchs ne donnait malheureusement rien (75e ). Les Ardennais étaient dans le dur et commettaient des fautes, à l’image de Bohand, sommé de regagner les vestiaires prématurément après deux cartons jaunes.

Biesheim avait de l’énergie à revendre en cette fin de match et allait le prouver. Un coup franc de Fuchs coupé au premier poteau par Finance permettait ainsi à Biesheim d’ouvrir la marque malgré le bon plongeon de Roy (1-0, 85e ).

Dans la continuité, Biesheim était tout proche de concéder l’égalisation sur une frappe de Fofana, mais Kehi et Meyer sauvaient sur la ligne (86e ). Ouf !

La prochaine rencontre, ce mardi (15 h) à… Prix-lès-Mézières, marquera à n’en pas douter un nouveau tournant dans la belle saison des Biesheimois. Et devrait sentir bon la revanche côté ardennais.

C0E28CEA-5CB2-4A06-97EF-B626B2B73591

SOURCE DNA

Attachment

C0E28CEA-5CB2-4A06-97EF-B626B2B73591 F0256653-CD8C-42FF-B2F6-98204FDDD84D

Les partenaires Premium