POURSUIVRE LA MARCHE EN AVANT

Si l’ASC Biesheim fournit des prestations cohérentes depuis la reprise, le club cher au président Marc Nagor n’est pas sorti d’affaire pour autant en N3. Il va devoir s’imposer contre la réserve du Racing, cet après-midi, pour se donner de l’air.

Une victoire à domicile (2-0 contre Pagny-sur-Moselle) suivi d’un match nul à l’extérieur (0-0 au FCM) depuis la reprise, c’est ce qui ressemble à un parcours de champion… mais l’ASCB, douzième, est bien loin de tout ça et voudrait avant tout s’assurer un maintien tranquille.

Ce leitmotiv n’est pas un manque d’ambition mais une manière de travailler humblement et sans aucune pression. À Biesheim, aucun joueur ou dirigeant ne dira le contraire mais le groupe reste conquérant et démontre à chaque sortie que l’appétit vient en mangeant.

• Enchaîner à domicile

Hervé Milazzo – invité jeudi par Grenoble pour assister au 8e  de finale de Coupe de France face à Strasbourg dont il a donné le coup d’envoi – martèle toutes les semaines que ce championnat est fou et illisible en l’état. Et force est de constater que l’entraîneur haut-rhinois n’a pas tort.

Si les coéquipiers de Finance viennent à l’emporter face à la réserve strasbourgeoise, ils pourraient remonter dans le premier tiers du classement, devant leur adversaire du jour, si toutefois les autres résultats lui sont favorables.

Probablement plus en jambes que les autres formations, l’ASC Biesheim a ramené un bon point de son déplacement à Mulhouse. C’est comme toujours le verre à moitié plein ou à moitié vide. Loïc Miliani a reconnu que le partage des points n’était pas une mauvaise affaire même s’il laissera quelques regrets.

Un match nul (0-0) avait également sanctionné les débats lors du match aller face à la formation de François Keller, coach emblématique de la réserve strasbourgeoise. Là aussi, les Rhénans ont eu les occasions pour s’imposer mais faute de réalisme face à la cage adverse, ils n’avaient pu empocher les trois points.

Trois points qui seraient les bienvenus et qui rassureraient les Biesheimois. L’occasion est belle face à une équipe joueuse de rester sur l’excellente dynamique.

FINANCE CHEVRIER

SOURCE : DNA

Les partenaires Premium