UN EXPLOIT AMPLEMENT MÉRITÉ

Biesheim s’est montré à la hauteur de l’enjeu, hier, pour bouter hors de la Coupe de France Lyon-la-Duchère. Ce succès arraché en prolongation, historique pour un club qui n’avait jamais franchi jusque-là le 8e tour, ne souffre d’aucune discussion (1-0 ap).
Au bout de la nuit, Biesheim espérait atteindre son Nirvana, à savoir un premier 32e de finale de Coupe de France. Mais après avoir écopé du « pire tirage » face à un club pas assez sexy pour attirer les foules sur le bord du Rhin, mais suffisamment costaud pour vous enlever vos illusions, l’ASCB se savait sur le fil du rasoir.

Un Lyon-la-Duchère joueur, articulé comme attendu dans son 5-3-2, avec deux latéraux – Shishia et l’Alsacien Brahmia – très offensifs, a d’ailleurs rapidement pris le jeu à son compte. En cherchant à étirer le bloc rhénan, pour mieux s’engouffrer dans l’axe, les pensionnaires du National ont néanmoins manqué de percussion pour se montrer réellement dangereux dans un premier temps. 

Les partenaires Premium