Se connecter
News
BIESHEIM FAIT LE TRAVAIL

BIESHEIM FAIT LE TRAVAIL

il y a 3 semaines

Toute l'association

BIESHEIM FAIT LE TRAVAIL
Rapidement menés au score par une équipe de Biesheim réaliste, les Rossfeldois n’ont pas eu le temps de croire en l’exploit. Ça ne les a pas empêchés de tomber avec bravoure (0-2).

On le sait. La clé d’un match de Coupe de France entre deux équipes de niveaux différents est simple. C’est le premier quart d’heure. En encaissant deux buts en deux minutes, la qualification de Rossfeld est vite devenue une utopie. Et pourtant, auparavant, deux grosses alertes les avaient avertis du danger qui rodait.

• Rossfeld n’a rien lâché

Le coup franc enroulé de Fuchs frôlait le montant (10e ). À la suite d’un cafouillage, Grosperrin était à deux doigts d’ouvrir le score (12e ). Deux minutes plus tard, c’était chose faite.

Pour combler trois divisions d’écart, il faut réaliser le match parfait. Hélas, Higueras, qui a, par ailleurs, sauvé plusieurs fois les siens, n’avait pas la main assez ferme sur le tir, a priori anodin, de Viana (14e ). Juste après, suite à une mauvaise relance, Holtz fauchait Efondja dans la surface. L’attaquant haut-rhinois se faisait justice lui-même (0-2, 16e ).

À ce moment-là, on craignait que le petit poucet alsacien prenne une “valise”. Mais les Rossfeldois ont continué à jouer. Ils cherchaient à repartir de derrière, avec un jeu au sol à base de redoublements de passes.

Certes, la justesse technique manquait parfois à l’appel, mais les hommes d’Éric Bognitscheff ne lâchaient pas prise. Ils ne se procuraient pas de grosses occasions. Nous étions même davantage proches du 0-3 que du 1-2. La tête de Grosperrin trouvait le poteau (24e ). Sow perdait son face-à-face avec Higueras (72e ) et il fallait un retour de Schnell pour arrêter Efondja qui filait vers le but (80e ). Biesheim restait bien en place et jouait les contres.

Il manquait un peu de vitesse et un zeste de qualité technique en plus pour voir Rossfeld revenir. Si le tir croisé de Koenig n’avait pas été stoppé par Kehi juste avant la mi-temps, le match aurait peut-être pris une autre tournure. Éric Bognitscheff abondait dans ce sens. « J’aurais aimé voir ce qui se serait produit si nous avions réduit le score », confie-t-il. Le technicien est malgré tout « fier de ses joueurs qui n’ont rien lâché ».

Il n’y a en tout cas aucune honte à tomber face au 11e du National 3, seizième de finaliste en Coupe de France l’an dernier. Bien au contraire, les Rossfeldois peuvent être fiers. Place maintenant au championnat où ils chercheront à jouer les premiers rôles (ils sont actuellement cinquièmes). Et avec cette mentalité, nul doute qu’ils trouveront la clé pour monter sur le podium. Pour l’ASC Biesheim, en revanche, l’aventure peut continuer.

Mi-temps : 0-2. – Stade municipal d’Erstein, 350 spectateurs. Arbitre : M. Galek. Les buts : Viana (14e ), Efondja (16e sp) pour Biesheim. Les avertissements : Perrot (38e ) à Rossfeld ; Fuchs (47e ), Meyer (55e ), Efondja (64e ). Rossfeld  : Higueras - Seckler (Schnell, 45e ), Perrot (Wiedemann, 76e ), Schmitt (Vart, 86e ), Holtz - Knobloch, Koenig, Louis, Loos - Fischer, Sourice. Biesheim  : Kehi - Gisselbrecht, Meyer, Grosperrin, Finance -Wagner, Viana, Dardouri (Hassani, 90e ), Efondja (Bouaicha, 81e ) - Fuchs, Miliani (Sow, 69e ).

Source : L’Alsace


Voir toutes les news
publié par
auteur

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.

Calendrier

FACEBOOK

Prochains événements

15
déc.
2018-12-15T18:00:00+0100
2018-12-15T20:00:00+0100

NAT 3 : ASC Biesheim - FC Mulhouse...

Toute l'association

PHOTOS

LES EQUIPES À BIESHEIMLES EQUIPES À BIESHEIMLES EQUIPES À BIESHEIMLES EQUIPES À BIESHEIMLES EQUIPES À BIESHEIM