Envie de participer ?

Biesheim maîtrise en leader

Publié il y a 4 semaines par

Biesheim maîtrise en leader
Les Biesheimois ont pris leur temps pour asseoir leur supériorité ce samedi, mais ont décroché un succès logique face à une formation de Raon-l’Étape qui a souvent affiché ses limites (3-1).

Au moment d’affronter le leader biesheimois sur ses terres, samedi en fin d’après-midi, les Raonnais souhaitaient sans doute prendre un peu de hauteur, eux qui venaient justement de se voir retirer quatre points par les instances fédérales pour… une hauteur de buts non conforme, constatée il y a deux semaines avant le coup d’envoi contre Épernay.

Cette rencontre dans l’écrin rhénan a d’ailleurs démarré avec près de 25 minutes de retard pour ces mêmes problèmes d’ordre géométrique, les Vosgiens déposant à leur tour des réserves ! Une fois que les dirigeants locaux ont remis les montants incriminés d’équerre et que Briot, l’éphémère capitaine visiteur, s’est vu gratifier d’un carton rouge, la rencontre a enfin pu démarrer.

L’équipe locale a d’entrée la mainmise. Alves voit sa frappe repoussée par Kouang, mais sur le corner qui en résulte, Chevrier débloque le compteur (1-0, 8e ). Les Haut-Rhinoise desserrent ensuite leur étreinte, mais maîtrisent tout de même les débats avec assurance. Alves initie une action vers Viana, qui voit Horiot parer au plus pressé (33e ). Trois minutes plus tard, Viana, toujours lui, mis sur orbite par Genghini, a une nouvelle opportunité, annihilée par Horiot.

Raon-l’Étape va alors faire preuve d’un froid réalisme en bonifiant sa seule réelle opportunité. Lebongo, invité de dernière heure, s’en va à grandes enjambées tromper Kehi pour remettre le tableau d’affichage à l’équilibre avant la rentrée aux vestiaires (1-1, 42e ).

L’entame de la seconde mi-temps est un parfait copier-coller de la précédente. Les Rhénans se procurent des occasions pour se détacher face à un adversaire qui fait le dos rond. Reppert (48e ), Genghini (53e ) ou encore Viana (56e ) voient à tour de rôle le cadre se dérober.

Dans l’autre camp, Duminy (68e ) a une occasion en or massif sur la transmission de Lebongo, mais la réussite choisit cette fois le club rhénan. Reppert se trouve ainsi à point nommé pour recueillir l’offrande de Genghini et tromper Horiot (2-1, 71e ). Alves, omniprésent, scelle la victoire sur un corner de Fuchs (3-1, 78e ).

Genghini, par deux fois (83e , 88e ) omet de déposer la cerise sur le gâteau quand son pied se dérobe ou encore quand il trouve une barre récalcitrante sur un bon mouvement de son nouveau partenaire Nt Jam Manguele.


source : L'Alsace

toute l'association

Commentaires