Envie de participer ?

Biesheim s’empare de la tête

Publié il y a 2 mois par

Biesheim s’empare de la tête
À la faveur de son succès à Prix-lès-Mézières, grâce à une frappe victorieuse de David Efondja, l’ASC Biesheim s’est emparée ce samedi de la tête du championnat.

Comme Raon lors de la journée inaugurale (0-1), Biesheim a joué un bien mauvais tour à Prix-lès-Mézières en venant faire le plein de points dans les Ardennes (0-1). Les Rhénans ont réalisé un gros coup. Grâce à un bilan positif (deux victoires, deux nuls), les Haut-Rhinois sont toujours invaincus et sont les nouveaux leaders.

Toujours privés de Met et Hayef (ischio-jambiers) et Nellec (en phase de reprise), mais avec le retour au jeu de Boutantin, les visiteurs réussissaient une bonne entrée en matière. Au cours d’une première mi-temps très équilibrée mais bouclée à double tour, les deux protagonistes se partageaient la possession du ballon. Malgré leur volonté de jouer, les défenses prenaient résolument l’ascendant sur les attaques. Les deux gardiens étaient ainsi quasiment réduits au chômage technique.

Précis dans le jeu et quadrillant bien le terrain, Biesheim était ainsi rarement en danger même sur les nombreux coups de pied arrêtés excentrés. Si Genghini n’avait pu conclure devant Jacquet (28e), les Bleus se créaient la seule occasion de la première période par Reppert, dont la frappe flirtait avec le poteau gauche du gardien local (35e). On en restait donc là à la pause.

À la reprise, les Pirisiens, plus saignants, haussaient le tempo et se créaient deux opportunités par Sido (47e ) et Bamba (48e ). Genghini ramenait le danger dans le camp d’en face (55e ).

Biesheim faisait le plus souvent le dos rond et Kehi sortait le grand jeu devant Houlot (78e ) par une intervention très propre. Efondja, le joker alsacien, bien servi par Reppert, donnait finalement la victoire à Biesheim en trouvant la lucarne sur son seul tir cadré (0-1, 80e ). Prix ratait l’égalisation sur un penalty satellisé de Houlot dans le temps additionnel (92e ). Biesheim s’en sortait bien.

Julien Catalano, l’entraîneur assistant rhénan, avait de quoi être satisfait de ce bon coup : « Nous avons fait une très grosse première mi-temps en nous investissant beaucoup. Ensuite, Prix a pris le dessus, mais, en restant bien en place, on savait qu’on aurait l’occasion de les sanctionner. Venir gagner ici n’est jamais facile, c’est donc une très bonne opération ».

Après l’intermède Coupe de France, le club haut-rhinois recevra un autre cador de la poule, le FC Mulhouse, le 26 septembre prochain sur les bords du Giessen.


source : L'Alsace

toute l'association

Commentaires