BIESHEIM TOMBE SUR UN OS

Publié il y a 4 mois par

BIESHEIM TOMBE SUR UN OS
Le score (2-1) peut paraître étriqué. Mais il ne reflète pas vraiment le scénario d’une rencontre au cours de laquelle les Alsaciens ont dû se contenter, ce dimanche en Moselle, des quelques miettes laissées par le leader messin.

Dominés par une formation messine sérieuse, appliquée et joueuse par instants, les hommes de Hervé Milazzo ont pourtant cru jusqu’au bout pouvoir arracher un nul… assez inespéré. Logiquement menés 2-0, les Alsaciens ont, en effet, réussi à semer le doute dans les rangs mosellans quelques minutes avant le coup de sifflet final.

Rarement dangereux – à l’exception de cette frappe dans le petit filet signé Julien Jacquat (46e), trop court ensuite face à Guillaume Dietsch (66e) –, Biesheim a finalement profité d’un relâchement coupable de la défense mosellane – le seul de la partie – pour s’offrir un peu d’espoir. Esseulé dans la surface, David Efondja, sur corner, voyait ainsi sa belle reprise de volée terminer au fond des filets messins (2-1, 88e )...

Mais Mathieu Wagner et ses partenaires ont bel et bien repris le chemin du retour avec un nouveau revers face à une équipe mosellane après celui subi face à Amnéville (1-2) une semaine plus tôt. Logique au final tant les Messins ont largement dominé les débats face à des Alsaciens courageux mais souvent dépassés dans le jeu et le défi physique.

Et tout aurait pu aller très vite puisqu’en l’espace d’à peine une minute, les Lorrains ont touché deux fois les montants : Anthony Knoepffler trouvait ainsi l’angle droit du but alsacien (8e ) et, dans la foulée, Vincent Collet le poteau gauche (9e ). Maître de son sujet, le FC Metz ne laissait que quelques miettes à son adversaire qui ne parvenait pas à porter le danger dans la surface de Guillaume Diestch.

Très remuant sur le front de l’attaque, Georges Mikautadze obtenait ainsi un penalty qu’il transformait lui-même (1-0, 49e ). Une ouverture du score logique et rapidement confirmée par Milan Robin, à la conclusion d’un joli mouvement collectif (2-0, 55e ). À peine rassasiés, les jeunes grenats poursuivaient leur travail de sape mais le duo Godart-Mikautadze ne profitait pas de la sortie hasardeuse de Guillaume Cappa (63e ) et ce même Georges Mikautadze, parfaitement servi par Milan Robin, perdait son duel face au gardien alsacien (72e ), inspiré sur ce coup-là. Metz n’a pas su enfoncer le clou et Biesheim en a profité. Mais le mal était déjà fait…

FC Metz – Biesheim 2-1. Stade Dezavelle (Longeville-lès-Metz). 250 spectateurs. Arbitre : Stanislas Rueff. Mi-temps : 0-0. But pour Metz : Mikautadze (49e sp), Robin (55e ) ; pour Biesheim : Efondja (88e ). FC METZ. Dietsch – Godart, Bokele, Lô, Akpa, Collet – Cachbach, Djedje (Saindou, 78e ), Knoepffler (Rauch, 60e ) – Robin (cap, Misiak, 83e ), Mikautadze. Entraîneur : Grégory Proment. BIESHEIM. Cappa – Finance, Wagner (cap, Meyer, 78e ), Chevrier, Alves – Dardouri, Bischoff (Miliani, 78e ) – G. Jacquat (Efondja, 78e ), Fuchs, Viana – J. Jacquat. Entraîneur : Hervé Milazzo.


source : l'Alsace

toute l'association

Commentaires