BIESHEIM VEUT CONFIRMER

News
BIESHEIM VEUT CONFIRMER

Publié il y a 9 mois par

Depuis la reprise, d’une compétition à l’autre, les Rhénans gardent le cap et comptent bien poursuivre sur leur lancée face aux réserves de Nancy.

BIESHEIM VEUT CONFIRMER

 

En ce mois de février, lumineux et baigné des toutes premières températures revigorantes, ce n’est pas le printemps mais ça lui ressemble drôlement. À tel point que le phénomène a gagné l’enceinte rhénane dans laquelle les footballeurs du cru ont retrouvé certaines forces nouvelles, guère d’actualité il y a peu. Reipertswiller (3-0), samedi passé pas plus que Raon-l’Étape (2-1) la semaine d’avant n’ont ainsi pu résister à ce regain de peps des joueurs de Marc Nagor. Avant, d’autres comme le FC Mulhouse contraint au nul (1-1) et Bartenheim, à l’occasion d’une promenade de santé (0-6), sont restés coincés dans la nasse tissée par Hervé Milazzo et les siens. Cette série positive ne s’inscrit sans doute pas sur la simple surface des choses mais pourrait bien s’ancrer dans quelque chose de profond, pour peu que Mathieu Wagner et les siens viennent à bout du visiteur lorrain et ainsi s’inscrire sur la durée. Un succès qui permettrait de dépasser l’adversaire du jour, déjà mis à mal à l’aller (0-2) tout en regagnant un rang au classement, en s’évitant au passage quelques inquiétudes qui étaient encore de mise à l’approche de la trêve.

• « Nancy, c’est délicat et compliqué à la fois »

Hervé Milazzo, pour avoir bien décrypté son adversaire à l’aller sait à quoi s’attendre contre ce genre de formation, certes tributaire d’un étage supérieur bien chancelant en Ligue 2, mais aussi capable du meilleur comme du pire. Le dernier succès contre Sarre- Union (3-1) qui jusqu’alors surfait sur la vague de l’invincibilité est à la fois bien révélateur et pourrait bien servir de fil rouge aux Rhénans. « C’est une formation qui affectionne l’espace, elle attaque en nombre, à nous d’assurer une bonne transition entre nos lignes défensives et offensives. Même si cela sera délicat et compliqué, nous devons continuer l’actuelle série en nous donnant de l’oxygène au passage. » Histoire de bien confirmer l’embellie et d’arriver ainsi, dans un premier temps, jusqu’au… printemps.

Le groupe sera toujours amputé de Yoann Grosperrin et Julien Jacquat, blessés, Bischoff et Alves pourraient eux revenir dans le groupe.

Le groupe de l’ASC Biesheim : Kehi, Luis, Meyer, Finance, G. Jacquat, Gisselbrecht, Dardouri, Fuchs, Viana, Bischoff ? Alves ? Efondja, Chevrier, Miliani, Dufour et Wagner,

Y ALLER samedi 17 h stade municipal Championnat de France de National 3 ASC Biesheim- AS Nancy-Lorraine II

Source : L’Alsace


toute l'association

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter