DÉJÀ L’HEURE DE LA RENTRÉE

News
DÉJÀ L’HEURE DE LA RENTRÉE

Publié il y a 1 semaine par

DÉJÀ L’HEURE DE LA RENTRÉE
Six petites semaines après l’ultime rencontre du dernier exercice, lors de laquelle l’ASC Biesheim a assuré son maintien en N3 in extremis, la formation rhénane a repris l’entraînement lundi.

Dix-neuf joueurs, soit un effectif quasi au complet -seul Mathieu Wagner est encore en vacances -, ont repris l’entraînement lundi avec l’ASC Biesheim sous la conduite du préparateur physique Robert Pavlinic et devant l’œil averti de l’entraîneur principal Hervé Milazzo. Ce dernier était flanqué du président Vincent Schmitt, qui a été intronisé hier soir lors de l’assemblée générale du club.

Le nouvel homme fort de l’ASCB a troqué avec beaucoup de savoir-faire sa tenue de joueur, qu’il portait avec allant et ténacité à la fin du siècle dernier, avec celle d’un dirigeant fort avisé, à l’image de sa prise de parole devant les joueurs. « Cette préparation est très importante, vous êtes des gens responsables, je compte beaucoup sur vous », a-t-il lancé.

Un peu plus tôt, Vincent Schmitt avait confié souhaiter « une saison sereine » grâce à des joueurs majoritairement en place depuis quelque temps. « L’équipe fanion est certes la vitrine du club, mais celui-ci doit aussi avancer à partir de ses bases, en l’occurrence les plus jeunes. »

Hervé Milazzo lui a très vite emboîté le pas : « Nous visons une fois de plus le maintien dans un groupe de National 3 toujours compliqué, où même des réserves professionnelles (Nancy) ont perdu leur place la saison passée. Il sera toujours temps de regarder vers la première moitié de tableau… C’est grâce à notre état d’esprit qu’on est parvenu à rester à ce niveau lors de la saison écoulée. Je souhaite juste plus de régularité dans la forme des uns et des autres et j’attends aussi une réelle plus-value des nouveaux joueurs. »

Le groupe biesheimois devrait encore s’étoffer prochainement avec l’apport d’un milieu défensif. L’attaquant Melvin Rambo, actuellement à l’essai, a également une chance d’intégrer l’effectif.

Le club rhénan a par ailleurs élargi de façon significative ses compétences en s’entourant à la fois d’un superviseur et d’un responsable vidéo, postes dévolus à Daniel Léopoldes et David Rinçon, qui sont loin d’être les premiers venus.

Une autre façon de pousser le curseur vers le haut et, pourquoi pas, de briser cette spirale infernale qui voit à chaque fin d’exercice ou presque le club échapper de peu à la relégation au niveau régional.

Source : L’alsace


toute l'association

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter