LA PASSE DE QUATRE ?

News
LA PASSE DE QUATRE ?

Publié il y a 1 semaine par

LA PASSE DE QUATRE ?
Auteur d’un sans-faute depuis la reprise, les Rhénans, face à la lanterne rouge, ont l’occasion d’accrocher un 4e succès consécutif. La suite de la saison pourrait dès lors s’avérer non dénuée d’intérêt (s).

Comme on se retrouve ; moins d’un mois plus tard, quand la formation d’Hervé Milazzo le 19 janvier dernier déjouait avec succès (1-3) le piège tendu d’une formation d’Amnéville en appel après un cycle calamiteux, les protagonistes croisent à nouveau le fer ce samedi, mais dans un contexte bien aux antipodes du premier acte. Si les Lorrains sont toujours en quête de certitudes depuis, malgré un « ravalement de façade » opéré à la trêve (Ndlr : Changement d’entraîneur et arrivées de nouveaux joueurs), quelques frémissements ont bien vu le jour ensuite avec la victoire contre la Métropole Troyenne (2-1) et le nul (1-1) contre Saint-Louis de dimanche dernier, mais bien insuffisamment car le constat demeure : Amnéville est toujours porteur de la lanterne rouge du groupe et seule une victoire à venir, dans l’urgence, vu les circonstances, agirait sans doute comme une piqûre de confiance pour la suite des opérations.

Le club de Vincent Schmitt de son côté, après un cycle aller un peu en trompe-l’œil, a entamé, justement dans la cité des Thermes une cure revigorante qui ne s’appuie pas sur la simple surface des choses mais s’ancre bien à présent sur quelque chose de profond. À l’image des quatre victoires consécutives en championnat et la qualification maîtrisée Coupe du grand Est (2-1) contre Geispolsheim, qui parsèment à présent la voie actuelle de l’ASCB. Une voie, au demeurant, qui pourrait s’avérer royale si d’aventure les Rhénans du haut de leur podium (3e) pouvaient éviter de se prendre les pieds dans le tapis face à cette formation qui lutte à présent avec l’énergie du désespoir dans la quête du maintien.

Après, il sera toujours temps de songer à ces rencontres qui arriveront rapidement et qui pourraient s’avérer être des sommets contre les deux premiers de la poule, le FC Metz II, le 23 février prochain et l’US Sarre-Union le 7 mars. Mais en avisé chef d’entreprise qui a su s’élever à la force du jarret, le patron des Haut-Rhinois ne brûlera pas les étapes. « L’objectif premier demeure le maintien, même si nous restons sur cette bonne série réalisée avec la manière, hormis peut-être contre Saint-Louis, ensuite nous verrons bien.

Les trois points doivent nous tomber dans l’escarcelle, mais je me méfie de cette formation qui n’est pas à sa place, en regain de confiance de surcroît et qui à « l’aller » nous a posé pas mal de problèmes. » La feuille de route est établie et les Rhénans sont bel et bien prévenus…

Pour former son groupe, Hervé Milazzo devra toujours encore se passer de Reppert mais aussi de Grosperrin à nouveau blessé, mais enregistrera les retours de Chevrier et Cappa.

Le groupe : Cappa, Luis ? Alves, Guillaume et Julien Jacquat, Muller, Meyer, Chevrier, Wagner, Dardouri, Fuchs, Miliani, Efondja, Finance, Ruiz, Bischoff et Viana.

Y ALLER samedi 17 h Stade municipal Championnat de France de National 3 ASC Biesheim- Amnéville


source : L'Alsace


toute l'association

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter