La roue ne tourne dans le bon sens pour Biesheim

News
La roue ne tourne dans le bon sens pour Biesheim

Publié il y a 8 mois par

Sans avoir entièrement maîtrisé les débats, l’ES Thaon a pourtant largement dominé Biesheim (5-1). Un mal classé qui s’est fracassé sur l’efficacité et la réussite des Vosgiens, portés par un penalty initial repoussé par leur gardien. Déjà un tournant.

La roue ne tourne dans le bon sens pour Biesheim

Tous les Thaonnais l’ont reconnu. Hier, ils n’ont pas disputé leur match le plus abouti de l’exercice. Au contraire. Mais ils sont parvenus à leurs fins. Tout en nuances. « En termes de jeu, il y a mieux à faire, mais si on commence à se plaindre alors qu’on gagne 4-1...» Romain Chouleur, le coach du promu, ne faisait évidemment pas la fine bouche. « Les trois points étaient l’objectif, ils mettent la pression sur les autres (le leader Sarre-Union notamment, qui joue aujourd’hui à Mulhouse). On a eu de la réussite et beaucoup d’efficacité en première mi-temps, mais ça se provoque. » Avec seulement deux occasions, on ne dira pas le contraire…

Veine maximale. Concrètement, Comara bénéficiait d’un penalty qu’il convertissait lui-même (21e ), juste avant que l’attaquant du cru ne fasse bon usage d’une ouverture d’Evrard pour servir Alves sur un plateau (23e ).

Le château de cartes aurait pu, pourtant, s’écrouler d’emblée. La fébrilité défensive était ainsi palpable et se matérialisait par une incompréhension entre Nagor et Didierjean, qui clouait alors au sol Dufour. Le portier thaonnais se rachetait en repoussant le penalty de Dardouri (3e). On appelle cela un coup de pouce du destin tant, déjà, Thaon était dans la réaction. Après la douche froide, Biesheim n’abdiquait pas et trouvait en la réduction de Dufour une juste récompense (45e ).

Finalement, ce ne fut qu’un feu de paille pour les Haut-Rhinois, dont l’espoir de renaissance était battu en brèche par des Thaonnais toujours aussi réalistes. Pas sur cette frappe d’Uhlrich, écartée par Kéhi (55e ). Ni sur ce coup franc de Hamek, claqué par le gardien formé à Strasbourg (80e ). Mais sur un long coup franc qui retombait dans les pieds du rusé Comara (76e ), qui signait un doublé, à l’instar d’Alves qui avait renvoyé Biesheim dans les cordes après trois contres favorables (59e ). Tout un symbole…

Thaon - Biesheim 4-1. Mi-temps : 2-1. 200 spectateurs environ. Arbitre : M. Rueff. Les buts : Comara (21e sp, 76e ), Alves (23e , 59e ) pour Thaon ; Dufour (45e ) pour Biesheim. Avertissements : Alves (34e ), Comara (89e ), Lecoanet (90e ) à Thaon ; Finance (20e ), Fuchs (30e ), Muller (89e ) à Biesheim. Thaon : Nagor - Didierjean, Evrard, Condi - Leroy, Uhlrich (Lecoanet, 70e ), Gazagnes, Jeantet (Gonçalves, 78e ), D. Alves (Gueye, 76e ) - Hamek, Comara. Biesheim : Kéhi - Meyer, Chevrier, Finance, Muller - Wagner, Dardouri (Bischoff, 76e ) - Viana, Fuchs, L. Alves (Miliani, 76e ).

Source : L’Alsace


toute l'association

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter