MILAZZO : « Je quitte Biesheim en bons termes »

Publié il y a 1 mois par

MILAZZO : « Je quitte Biesheim en bons termes »

Après cinq saisons passées à la tête de l'AS Biesheim (National 3), l'entraîneur Hervé Milazzo a appris ce lundi qu'il ne serait pas conservé lors du prochain exercice.

Une page se tourne à l'ASC Biesheim. Après cinq saisons passées à la tête de l'équipe première, engagée en National 3 (la 5e division française), l'entraîneur Hervé Milazzo va céder sa place sur le banc de touche rhénan. L'ancien joueur professionnel a appris sa non-reconduction au poste de coach à l'issue d'un entretien avec son président Vincent Schmitt, ce lundi matin. Une demi-surprise seulement pour l'intéressé : "Le monde du foot alsacien est petit et j'avais entendu quelques bruits de couloir ces derniers temps. Disons que j'attendais donc une confirmation, explique-t-il, sans aucune rancœur. Nous nous sommes quittés en bons termes. Le club souhaite prendre un nouvel élan, ce qui est compréhensible après cinq années passées avec le même coach. Et moi je souhaitais aussi réunir certaines conditions pour éventuellement repartir. C'est comme ça, c'est le foot. Je souhaite le meilleur à l'ASCB."

"A la recherche d'un nouveau challenge"

 

Le technicien haut-rhinois peut en tout cas s'en aller avec le sentiment du devoir accompli. "L'objectif de maintenir le club en championnat de France amateurs a été atteint chaque saison, même si ce fut parfois difficile. Et puis il y a eu cette saison 2017-2018 extraordinaire avec notre 2e place derrière Haguenau et notre épopée jusqu'en 16e de finale de la Coupe de France.  Ca restera indéniablement LE moment fort de mon passage à Biesheim."

A 45 ans, Hervé Milazzo se dit désormais "prêt" à se lancer un nouveau challenge. "Je n'ai pas absolument pas envie de souffler ou me reposer, dit-il. Au contraire, le terrain me manque beaucoup. J'étudierai les propositions s'il y en a. Je suis prêt et dispo !"

Retrouvez l'interview complète de Hervé Milazzo dans nos éditions de mardi.


source : L'Alsace

toute l'association

Commentaires