PAS LE DROIT À L’ERREUR

News
PAS LE DROIT À L’ERREUR

Publié il y a 2 semaines par

La « fête du travail » rimera demain (15 h) pour l’ASC Biesheim à une intense activité liée au déplacement dans le fief de la lanterne rouge Épernay.

PAS LE DROIT À L’ERREUR

À cinq confrontations de la fin de l’exercice et surtout avec d’autres rencontres « couperet » encore au programme, la formation d’Hervé Milazzo n’a pas le droit à l’erreur en terre champenoise. Pour toucher du bout des crampons la planche de salut située entre 30 et 32 points et avec les turbulences liées à l’étage supérieur concernant Haguenau et Schiltigheim, les Rhénans se doivent de réussir leur déplacement face au dernier de la classe.

• « Une semaine capitale »

Une équipe qui aura à la fois le couteau sous la gorge mais sans doute aussi entre les dents, s à l’occasion d’une rencontre qui pourrait ressembler à « l’ultime combat » pour les Sparnaciens. Une éventuelle défaite les placerait alors à une dizaine de points du premier non relégable, autant dire que les dés rouleraient alors du mauvais côté précipitant un club qui au départ manifestait des ambitions bien aux antipodes, un peu à l’image de… celui de Marc Nagor. Remis dans le sens de la marche après le court succès contre Saint – Louis (1-0), ce dernier n’a ensuite pas pu enchaîner par une autre victoire contre Sarreguemines (1-1), ce qui aurait constitué la rampe de lancement idéale pour l’emballage final.

« Avec cette rencontre nous abordons une semaine capitale avec ensuite la réception d’une autre formation en fragilité, Amnéville (NDLR : samedi 18 h), nous devons prendre le maximum de points en gérant au mieux la courte récupération » , énonce d’emblée Hervé Milazzo, « tout en fixant très rapidement le cap : cette rencontre sera très compliquée, on s’attend à un combat, il faudra dans un premier temps répondre présent pour ensuite proposer du jeu. C’est l’amorce aussi d’un mois de mai, crucial à plus d’un titre, on se doit d’être très concentré et performant en évitant ainsi de souffler le chaud et le froid. »

Une semaine de tous les dangers, certes pour Mathieu Wagner et ses coéquipiers, mais aussi l’occasion de valider le renouvellement du bail avant la date-limite. La préparation de la nouvelle saison prendrait alors un sérieux coup d’accélérateur. Pour ce déplacement Finance regagne le groupe, Hervé Milazzo devant encore fixer son choix entre Bischoff, légèrement touché et Demir.

Le groupe : Kehi, Luis, Gisselbrecht, Demir ?, Meyer, Muller, Chevrier, Finance, Wagner, Alves, Dardouri, Fuchs, Bischoff ? Miliani, Efondja, Dufour et Viana.

Source : L’Alsace


toute l'association

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter