Derby au sommet à Biesheim

0

À nouveau entre deux tours de Coupe de France, les Rhénans recevront les doublures du Racing Strasbourg (samedi 18 h) lors d’un derby qui peut valoir à son vainqueur la première place du groupe C du CFA 2.

Même si le championnat, pour cau- se d’épreuve reine, manque quel- que peu de cohérence et de visibilité, les Rhénans s’en accom- modent fort bien en n’ayant suc- combé qu’une seule fois et ce à Schiltigheim (2-0). D’un autre côté, en Coupe de France, les joueurs du président Nagor font le « job » avec assurance comme à Berrwiller (4-0) ou dans la douleur comme à Sund- hoffen, (3-1) après prolongation, « au passage nous avons quand mê- me eu une gifle » relatait encore cette semaine, Hervé Milazzo.

Le contenu contribuant à la meilleure entame de saison et ce depuis belle lurette. Un adversaire en plein boum et du spectacle en vue Placés à la même place de dauphin, comme d’ailleurs Schiltigheim et Sarreguemines, avec 7 points, les deux protagonistes vont en décou- dre, d’abord pour la suprématie ré- gionale mais surtout pour une place de leader si d’aventure à la même heure l’inattendu premier, Prix-lès-Mézières, se prend les pieds dans le tapis chez une autre équipe sur le retour à savoir le FR Hague- nau.

De leurs côtés, Schiltigheim et Sarreguemines ne disputeront pas non plus des parties de plaisir du côté, respectivement de Forbach et Pagny. Néanmoins et assez paradoxale- ment, une défaite des Rhénans pourrait aussi les plonger à… l’autre bout du classement. Mais pour arriver à leurs fins les Wagner, Mastroianni et autre Grosperrin, le revenant, devront d’abord compter sur eux-mêmes face à une formation strasbourgeoise qui, après un départ poussif, a cette fois-ci en- clenché le bon braquet. Comme le démontrent d’ailleurs ses deux der- niers succès contre Pagny (1-0) et surtout Nancy II (3-0) qui sont inter- venus après la défaite initiale à do- micile contre Sarreguemines (1-0) et le nul du côté de l’ASIM (2-0).

Le « carton » 7-0, de samedi passé Biesheim devrait pouvoir compter sur David Efondja a tiré une sacrée épine du pied à son équipe face à Sundhoffen en coupe de France. Le fair-play d’Hervé Milazzo On ne présente plus François Dollé aux spectateurs de la région. Membre de la Commission Régionale des Règlements et Discipli- ne (CRRD), il officiait en tant que délégué de la LAFA, dimanche dernier, à l’occasion du match de Coupe de France entre l’AS Sundhoffen et l’ASC Biesheim. Jusque-là rien d’extraordinaire sauf que François Dollé nous a fait part d’un acte de fair-play dont il a été témoin du bord du terrain. « Il restait environ cinq minutes à jouer et l’AS Sundhoffen menait toujours 1-0.

Les Biesheimois étaient en attaque quand l’entraî- neur leur a demandé de botter le ballon en touche puisqu’un joueur de Sundhoffen était à terre se plaignant de douleurs alors que l’arbitre, qui lui tournait le dos, ne l’avait pas vu ! Alors que son équipe était tout près de l’élimination et que ses joueurs attaquaient à fond, Hervé Milazzo a eu ce comportement excep- tionnel qui méritait d’être souligné. » Les nationaux ont tout de même égalisé dans la minute suivante et se sont ensuite qualifiés durant les prolongations (3-1). Le délégué officiel de la LAFA a également tenu à souligner le geste de Marc Nagor, le président de Biesheim. « En direct de son lieu de vacances, il a annoncé à la fin du match que son club laissera sa part de recette à l’AS Sundhoffen. Le président, Jacky Zins, a naturellement apprécié ! » contre l’association Certifoot étant certes anecdotique mais néan- moins révélateur du potentiel ac- tuel de la formation de François Keller. De surcroît le spectacle devrait être au rendez-vous, Thierry Laurey l’en- traîneur des « Pros » ayant pour habitude de faire tourner son effectif qui pourrait ainsi comporter l’un ou l’autre élément plutôt habitué à évoluer à l’échelon supérieur. Hervé Milazzo : « Restons dans nos objectifs » L’entraîneur du club rhénan est bien conscient de la tâche de ses protégés : « Dans ce championnat très homogène, il nous faut en premier lieu mettre les ingrédients pour ga- gner des rencontres tout en restant concentrés sur notre objectif. Là, en l’occurrence, nous affrontons une Photo L’Alsace/Jean-Marc Loos formation qui devrait finir sur le po- dium avec laquelle nous essaierons de rivaliser ». Mais nul ne doute que si les locaux peuvent « titiller » cet adversaire au standing reconnu, ils ne s’en priveront pas.

Quitte à ce que la hiérarchie s’inverse quelque peu… Pour cette rencontre, Grégory Mul- ler est suspendu. Hervé Milazzo ayant l’embarras du choix quant à sa composition d’équipe dans un groupe à présent à nouveau au complet. Le groupe : Kehi, Carnovale, Sakhri (?), Grosperrin, Chevrier, Wagner, N’Toke, Kapp, Carlier, Mastroianni, Viana, Bischoff, Finance, Solvet, Egensperger, Efondja, Bissessur, Laufenburger et Puymege. A noter que l’ASC Biesheim présentera ses équipes de jeunes au public à la mi-temps de la rencontre.

Source : L’Alsace 30/09/16