ASCBiesheim-football | DNA: UN RÉALISME FROID

0
  • 25 janvier 2015
  • Tag: Actualités, CFA2, La presse

Cette rencontre aurait-elle dû se jouer ? Compte tenu de la neige qui s’est abattue sur la région, il n’a pas été évident pour les vingt-deux acteurs de pratiquer du beau jeu. Leur mérite est pourtant grand d’avoir essayé.

Les Lorrains vont profiter de la première véritable incursion face au but rhénan pour ouvrir le score. Un centre de Baghdad, dévié par Zitte au premier poteau, finit sur Beldjilali qui trompe Kehi, les défenseurs s’arrêtant de jouer croyant au hors-jeu (0-1, 21e ). Nancy est tout près de corser l’addition, mais le dégagement sur la ligne de Chevrier revient sur la main de Zitte. Le référé refuse fort logiquement le but (38e ).

Du côté des hommes de Jean-Pierre Laverny, les occasions ne sont pas nombreuses. Il convient toutefois de noter que Carvigan, parti de son camp, perd son duel face à Menay, bien sorti devant l’attaquant (45e ).

ascb_asnlii-300x274-6124926Lors du second acte, Biesheim est bien proche de recoller au score, mais le service de Solvet pour Mastroianni ne permet pas à ce dernier de redresser cette offrande.

Cruel pour Biesheim

Sur le contre, une perte de balle au milieu de terrain voit Zitte hériter du ballon et servir Mabella qui double la mise (0-2, 65e ).

Pour le gardien rhénan, Vauvenargues Kehi, Nancy a « été très efficace et finalement fait preuve de beaucoup de maturité ».

On revient à la 65e car à cet instant de la rencontre, le constat est cruel pour des rhénans qui font plus que se défendre. Comme lors de cet oubli de Solvet qui préfère le crochet plutôt que de servir Carvigan. Zitte est bien prêt d’alourdir le score, mais il loupe le cadre (86e ).

Egensperger, sur un ballon qui traine dans la surface, ne cadre pas sa tentative (88e ). Les deux clubs en restent là au terme d’une rencontre qui n’aurait peut-être jamais dû débuter.

« Nous avons eu des occasions, mais nous avons pêché dans la finition et, sur un terrain difficile cela nivelle les valeurs », conclut le dernier rempart de Biesheim.

Source: http://www.dna.fr/sports/2015/01/25/un-realisme-froid