Et Munchhouse s’est effondré

0

Munchhouse a mené 2-0 avant de se faire dépasser suite à une exclusion puis une expulsion. On entre rapidement dans le vif du sujet, mais N’Toke, de loin le meilleur sur le terrain, rate sa frappe (2 e). Les locaux ouvrent le score par Lacom- be qui prolonge de la tête un coup franc (1-0, 10e). À la 23e, Burgel crochète plusieurs défenseurs, mais sa frappe rase la transversale.

À la demi-heure de jeu, suite à une belle action collective, Joly envoie un missile des 30 mètres dans la lucarne de Quentin (2-0). Peu avant la pause, N’Toke, parti à la limite du hors- jeu, réduit la marque. La seconde période démarre par une tête de Scholler sur le montant. À la 50e, Laufenburger égalise d’un coup franc des 20 m. Dans la minute qui suit, Robert donne l’avantage aux visiteurs suite à un ballon relâché par Wurcker, par ailleurs excellent.

L’exclusion de Scholler à la 60e oblige les locaux à cravacher à dix. Arrive la 75e et l’expulsion du gardien local Wurcker pour une charge sévère sur un adversaire. Biesheim porte alors le score à 2-4 par N’Toke (85e) puis à 2-5 grâce à un penalty signé Laufenburger.

Munchhouse-BiesheimII 2-5. Mi-temps :2-1. Arbitrage de M.Grunenwald. Les buts :Lacombe (10e), Joly (32e) pour Munchhouse ; N’Toke (44e, 85e), Laufenburger (51e, 88e sp), Robert (52e) pour Biesheim.