ASC BIESHEIM vs FC KRONENBOURG (CDF) – ASCBiesheim-football

0

Entre le relégable de la Division d’Honneur et une équipe confortablement installée en milieu de classement en CFA2, il n’y a pas eu photo, hier, lors de ce 6e tour de la Coupe de France. Car en livrant une copie des plus brouillonnes, Biesheim n’a strictement rien montré, se contentant le plus souvent d’envoyer de longs ballons aux avant-postes qu’Efondja n’a que rarement touchés.

Kronenbourg, pas mis en difficulté pour un sou, a donc pu s’enhardir sans crainte. Une tête de Guendouz sur corner (7e ) et un autre coup de boule de Diallo (10e ) sur un coup franc d’Abdessadki ont constitué les premières escarmouches. Le danger est souvent venu, par la suite, de l’aile gauche des Bas-Rhinois où Moncada s’est montré particulièrement actif.

Passée la demi-heure de jeu, ‘‘Kro’’ est de plus en plus incisif. Sur un ballon sorti par Guendouz, Abdessadki lance Altun dans la profondeur. L’avant-centre, après avoir résisté au retour de Grosperrin, n’accroche pas le cadre sur son piqué (35e ). Diallo percute ensuite dans l’axe, éliminant au passage trois adversaires, avant d’être accroché à l’entrée des 16 mètres. Mais Abdessadki ne trouve que la tête de Solvet sur le coup franc plein axe (37e ). Altun, bien servi dans le dos de la défense, prend, lui, trop son temps laissant Grosperrin intervenir en catastrophe (42e ).

Toujours pas décidée à assumer son statut, l’ASCB a continué à jouer à un rythme de sénateur après le repos. Et pourtant, c’est elle qui a la meilleure opportunité de faire la différence sur sa première occasion. Las, Solvet, seul aux six mètres face au but vide, après le duel entre Efondja et Taloub, dévisse complètement son plat du pied gauche (57e ).

Il n’en fallait pas plus pour motiver les Strasbourgeois, toujours aussi entreprenants sans être forcément lucides au moment de conclure à l’instar de Diallo, imprécis sur sa reprise de volée au second poteau (51e ). Abdessadki, très précieux dans la construction, n’est, lui, pas assez ambitieux au sortir d’un une-deux (66e ). Les pensionnaires de DH baisseront, ensuite, logiquement de pied physiquement, laissant des espaces dans leur moitié de terrain. Sans que Wagner de la tête et Efondja, repris par Cornoeil aux six mètres, n’en profitent (82e ).

Biesheim, méconnaissable, finira par se crucifier tout seul en prolongation lorsque Bissessur déséquilibre Diallo dans la surface. Un penalty transformé plein cadre par Cheaibi (0-1, 99e ). Le coup de grâce, malgré les dernières ruades rhénanes pour éviter la déconvenue. Kronenbourg, trop proche de l’exploit pour laisser filer une qualification quasi-historique, a tenu bon vaille que vaille. Avant que Chabbi ne soulève de joie les quelques supporters ayant fait le déplacement (0-2, 120e ).

« On connaît la qualité de notre effectif, on a des joueurs qui ont connu le CFA2. Je n’ai pas été surpris par notre niveau, pouvait sourire l’entraîneur Younes Zaari en dédiant la ‘‘qualif’’ à l’ancien président Jean-Marie Beck. En DH, on est promu, on savait que ça allait être difficile. Le travail commence à payer. Et aujourd’hui (hier) , la magie de la coupe a opéré. »

« Maintenant, on aimerait tirer un gros chez nous, continuait le coach adjoint, Romain Lory, chargé d’animer les séances durant la semaine. On a déjà joué deux fois le Racing, alors si on pouvait changer… »

Ses joueurs, réunis dans le rond central, avaient envie d’écrire une nouvelle page de l’histoire du club. Et ils pouvaient dégoiser en chœur : « Le CFA2, c’est trop facile, nous, ce qu’on veut, c’est la Ligue 2. »

Source : http://c.dna.fr/sports/2016/10/24/kro-se-fait-mousser

La feuille de match :

BIESHEIM 0 :

KRONENBOURG 2 (a.p.) :

M i-temps : 0-0. Stade municipal. Environ 100 spectateurs. Arbitres : M. Lidy, assisté de MM. Soligo et Dran.

Buts : Cheaibi (99e sp), Chabbi (120e ).

Avertissements : Kapp (61e ), Bissessur (97e ) à Biesheim, Diallo (78e ) ; Guendouz (101e ),
Taloub (115e ) à Kronenbourg

BIESHEIM : Kehi – Finance, Grosperrin, Chevrier, Bissessur – Kapp (Kapp, 67e ) – Viana,
Wagner (cap.), Mastroianni (N’Toke, 60e ), Solvet (Puymege, 67e ) – Efondja. Entraîneur :
Hervé Milazzo.

KRONENBOURG : Taloub – Gluck, Cornoeil, Cheaibi (cap.), Heitz – Diallo, Guendouz, Dafi,
Moncada (Gerard, 120e ) – Abdessadki (Chabbi, 110e ) – Altun (Harakat, 110e ). Entraîneur :
Younes Zaari.

Source :http://c.dna.fr/sports/2016/10/24/biesheim-0