Jouer au faux frère

0

En marge de la rencontre de CFA 2 entre Biesheim et le RacingII, les frères Solvet vont se rencontrer, ce soir, sur la pelouse municipale de Biesheim. JAMAIS VAINQUEUR depuis qu’ils sont en Alsace, Nigel, l’aîné et attaquant de l’ASCB, espère vaincre Steve, son petit frère et défenseur central du RCS. « Je veux gagner car nous avons perdu à chaque fois que j’ai joué face à mon frère, livre d’emblée le longiligne attaquant.

C’est tout de même un grand plaisir de jouer contre lui. » Depuis son arrivée en 2013 en Alsace, le Guadeloupéen a donc à chaque fois mordu la poussière face à son cadet, même en matches amicaux. L’heure de la revanche a sonné dans la tête du jeune homme. « Nous avons une bonne petite équipe mais je dis cela, je ne dis rien car c’est un championnat très serré où on ne sait pas qui joue le maintien et qui lutte pour le titre. »

« J’espère un jour vivre la même chose que mon frère, j’y crois encore» Son jeune frère Steve, 20 ans, a lui fait toutes ses gammes au sein du club strasbourgeois et il est à la porte de l’équipe professionnelle même si, pour l’aîné, il lui manque encore quelque chose. « Je pense qu’il a le niveau technique, physique mais qu’il doit encore travailler mentalement. Il faut qu’il devienne déjà un pilier de la CFA2 et après les portes vont s’ouvrir. » Nigel, l’attaquant, est actuelle- ment chez son frère à Strasbourg pour les besoins professionnels alors que son cadet ‘‘travaille’’ uniquement le matin au centre de formation du Racing. « J’espère un jour vivre la même chose que mon frère, j’y crois en- core, rêve à voix haute l’imprévisi- ble attaquant. J’aime beaucoup le foot et du coup je ne ressens pas de difficulté lorsque je suis sur le terrain. »

Cette force mentale a pu se vérifier sur la pelouse de Sundhoffen, lors du 4e tour de Coupe de France, où son entrée a été prépondérante. « Il fallait gagner car cela fait trois ans que je suis à Biesheim et je n’ai jamais réussi à faire un bon parcours en coupe. » Les ingrédients de cette rencontre de CFA 2 entre le troisième (Biesheim, 7 pts), et le cinquième (Strasbourg, 7 pts) sont déjà con- nus pour l’ailier de l’ASCB. « Stras- bourg aura le ballon et nous nous allons procéder en contre. Si nous sommes bien en place, nous allons avoir des possibilités », espère le Guadeloupéen, qui évoluera sous les yeux de sa maman. Assurément une fête de famille avant et après la rencontre mais pendant le match les deux frères ne se feront pas le moindre cadeau.

À la mi-temps du match contre la réserve du Racing, l’ASCB présentera l’ensemble de ses équipes.

Nigel Solvet espère enfin faire vaciller son frère Steve.

Source : DNA 01/10/16