ASCBiesheim-football | LAFA: L’afflux de licenciés, problème ou opportunité ?

0
  • 22 octobre 2015
  • Tag: Actualités, LAFA & FFF

Nous souhaitions partager cet article qui est publié dans L’@lsace foot du 14 Octobre 2015 .

alasfoot-9760984

L’afflux de nouveaux licenciés est une bonne nouvelle pour un club, car il témoigne de la bonne santé du football en général et de son attractivité en particulier.
Mais parfois, ce flot de licenciés peut devenir un problème et les clubs se retrouvent débordés…

« Nous avons dépassé les 300 enfants licenciés et nous devons désormais refuser du monde.C’est triste », pose Maurice-Etienne Gallo, président du FC Kingersheim. « Le problème ne se situe pas au niveau des infrastructures, mais au niveau de l’encadrement.Nous avons énormément de difficultés à trouver des personnes motivées et compétentes. Moi-même j’entraîne le mercredi, le président des jeunes encadre également. Nous essayons tant bien que mal d’impliquer des parents mais cela ne fonctionne pas. Nous multiplions les réunions sans trouver de réponses… ».

Difficultés également partagées du côté de l’ASIM et ses 600 licenciés. « Pour continuer à se développer, un club a besoin de monde, d’encadrants, de parents. Or, il est de plus en plus compliqué de mobiliser ces acteurs si indispensables dans le monde du football amateur. Dans notre club, nous avons malheureusement atteint le seuil de licenciés, nous ne pouvons plus en augmenter le nombre. Nous n’en avons pas les moyens… ».

Alors, comment faire face à ce problème ?

Refuser du monde n’est-il pas contre-productif pour un club tant sportivement que financièrement mais aussi et surtout pour son image ?

Aux SR Hœnheim, au moment de la rentrée, le club a dû faire face à cet afflux de nouveaux licenciés notamment chez les plus jeunes et pour lequel il n’était pas vraiment préparé. « Nous avons déjà deux équipes de pitchounes et quatre de débutants. Nous avons consenti des efforts et essayé de trouver des solutions afin de permettre à un maximum de jeunes de vivre leur passion du football chez nous » annonce Dominique Pignatelli, président des SRH. Le club, qui dispose d’infrastructures limitées, a néanmoins su développer des stratégies pour palier son manque de moyens humains.

« Nous avons réussi à impliquer des parents, mais également des joueurs licenciés au club parmi les catégories jeunes, séniors et vétérans. Ils sont tous bénévoles et se dévouent entièrement à leurs équipes avec plaisir et passion. Certains d’entre eux sont diplômés et d’autres envisagent désormais de le devenir. Jusqu’ici, tout va bien ».

A ce propos, le volet Formations de l’appel à projets « Horizon Bleu 2016 » permet aux futurs éducateurs de se former et de développer leurs compétences grâce à l’offre de stages proposée par l’équipe technique tout au long de la saison. Jusqu’à quatre modules de formation par personne, peuvent être intégralement pris en charge dans le cadre de ce dispositif.

Jérémy Fricker