ASCBiesheim-football | LE RIDEAU EST TOMBE

0

Il n’y avait plus beaucoup d’enjeu pour cette ultime journée qui pouvait néanmoins conforter le FR Haguenau à une belle quatrième place.

Pour rester dans leur belle dynamique, les locaux voulaient mettre un point d’honneur à terminer la saison sur un succès. C’est chose faite, sur le plus petit des scores certes, mais ce n’est pas faute d’avoir essayé pour les hommes de Philippe Knobloch.

Côté Biesheim, ça sentait déjà les vacances, car Jean-Pierre Laverny s’est déplacé avec un effectif restreint, seul Robert avait pris place sur le banc.

fcsrh_ascb_barbara-300x200-7134350

D. Barbara (photos Jean-Marie Holtz)

Après un début de match assez équilibré, il faut attendre la 16e pour voir les locaux poser leur première banderille par Giési. La tentative du capitaine haguenovien n’est cependant pas assez appuyée pour inquiéter Kéhi.

L’ex-portier strasbourgeois se montre encore décisif sur une frappe d’Imbs (19e ). Haguenau pousse, les visiteurs haut-rhinois sont surpris par les accélérations des attaquants locaux qui sèment un peu la pagaille dans l’arrière défense haut-rhinoise, mais Kéhi veille au grain.

Puis Biesheim sort un peu de sa coquille, sous la houlette d’un Mastroianni très entreprenant. Il est à l’origine d’une belle action, à la 25e , mais son centre est raté de peu par Barbara.

Cherrier se montre, lui aussi, menaçant sur une frappe à ras de terre que Ebédé détourne du bout des doigts (29e ).

Après cet intermède haut-rhinois, Haguenau reprend sa domination et Giési, échappé sur l’aile gauche, centre en retrait pour Kateb qui n’a plus qu’à glisser le cuir dans la cage délaissée par Kéhi.

Biesheim souffre en cette fin de première période sur les offensives locales, mais c’est sur ce court avantage que M. Abdelhaoui renvoie tout le monde aux vestiaires.

Haguenau maîtrise la situation, mais…

Biesheim n’a pas dit son dernier mot et, sous l’impulsion du remuant Solvet, se créé l’une ou l’autre opportunité qui aurait mérité meilleur sort.

Comme sur cette reprise, suite à un centre de Cherrier qui frise le montant droit d’Ebédé (56e ). Haguenau maîtrise la situation, mais le jeu se stabilise au milieu de terrain avec, de part et d’autre, quelques offensives qui n’inquiètent pas vraiment les deux gardiens.

Solvet fait le mauvais choix à l’entrée de la surface (71e ) et, sur le contre, Kateb frappe au-dessus.

Philippe Knobloch demande à ses joueurs de jouer plus simple et plus vite, en sentant la menace des visiteurs qui sont tout près d’égaliser à la 77e.

Mastroianni tente une reprise plein axe qui est détournée par… son coéquipier Barbara. La plus belle occasion est signée Kateb, à la reprise d’un centre parfait de Mastronardi, mais Kéhi stoppe parfaitement l’essai de “Momo” Kateb (80e ).

Les Haut-Rhinois n’abdiquent pas et Solvet s’emmêle les pinceaux devant la cage d’Ebédé, sauvé deux fois par la maladresse du longiligne attaquant visiteur.

Le rideau est tombé sur cette saison, mais au sein des deux formations, nul doute que l’on travaille déjà sur l’exercice suivant. Après tout, les vacances seront bien courtes…

Source: http://www.dna.fr/sports/2015/05/24/le-rideau-est-tombe