ASCBiesheim-football | LES U18 SONT EN ALSACE

0
  • 26 mars 2015
  • Tag: Actualités, La presse

L’équipe de France U18 affrontera l’Allemagne vendredi (17 h) à Sarre-Union et lundi (19 h) à Biesheim pour deux rencontres amicales. Pascal Rohn, conseiller technique régional et entraîneur des gardiens de la sélection, fait les présentations.

Il en est déjà à sa 12e campagne internationale. Pascal Rohn, le conseiller technique régional d’Alsace, accompagne cette saison l’équipe de France U18 en tant qu’adjoint du sélectionneur Ludovic Batelli et entraîneur des gardiens. Il a retrouvé l’équipe hier après-midi à Strasbourg, puisqu’elle affrontera à deux reprises l’Allemagne, vendredi (17 h) à Sarre-Union, puis lundi (19 h) à Biesheim.

Le Haut-Rhinois découvre cette génération depuis l’été dernier et un premier stage à Clairefontaine. Elle a disputé trois rencontres amicales à Limoges en octobre dernier, avec un bilan équilibré (1-1 face au Canada, défaite 3-1 devant l’Uruguay et victoire 2-0 contre l’Ukraine). « La Fédération a changé quelques petites choses ces dernières années , dévoile Pascal Rohn. Chez les 16-17 ans, les entraîneurs sont plutôt des formateurs, en restant dans cet état d’esprit de formation. Chez les 18-19 ans, il y a un véritable esprit de compétition. On a donc fait appel à des entraîneurs qui ont fait partie du milieu pro, comme Ludovic Batelli (qui a entraîné Valenciennes, Sète, Troyes ou Amiens). »

Jérôme Onguene, le régional de l’étape

Comme toujours, cette équipe de France recèle quelques talents, amenés à s’exprimer au plus haut niveau dans quelques années. « C’est une génération qui a tout à prouver, d’autant plus qu’elle a échoué dans son cycle en U17, en loupant la dernière marche de qualification pour le championnat d’Europe. Elle est donc revancharde et a un peu les crocs. Elle attaquera en octobre son parcours de qualification vers l’Euro des U19, qu’elle ne voudra cette fois pas manquer. »

Dans cette formation, certains jeunes, âgés d’à peine 18 ans, ont déjà effectué quelques pas en Ligue 2, comme Marcus Thuram à Sochaux la semaine passée ou Arnaud Lusamba à Nancy. Deux joueurs sont déjà en Espagne, et pas dans n’importe quel club : Théo Chendri évolue au FC Barcelone, Théo Hernandez à l’Atletico Madrid.

u18_fr-300x146-6958604

Jérôme Onguéné, qui porte aujourd’hui le maillot de Sochaux, a joué durant deux ans pour l’AS Illzach-Modenheim. « Je l’avais appelé en sélection d’Alsace des U14 , se souvient Pascal Rohn. C’est un défenseur central, qui joue parfois latéral droit en sélection. C’est un bon guerrier, un de ceux qui sont régulièrement appelés en sélection nationale depuis les U16. Il est régulièrement dans le coup. Il est à Sochaux depuis quatre ans et a laissé de bons souvenirs à l’ASIM. Je me souviens qu’une fois, alors que nous allions en tournoi à Grandvillars, il avait loupé le rendez-vous et j’avais dû aller le chercher en bas de son domicile. C’est une petite anecdote, mais c’est un vrai plaisir de le retrouver en équipe de France. »

Ces rendez-vous avec l’Allemagne sont très attendus par les joueurs et le staff technique. « Pour nous, ce seront des matches tests pour évaluer réellement cette génération , expose Pascal Rohn. Face à l’Allemagne, ce sont toujours des sacrés matches, car les sélections d’outre-Rhin présentent toujours du très haut niveau, un peu à l’image des « A ». Avec la France, l’Espagne et l’Angleterre, c’est ce qui se fait de mieux en termes de formation. » L’équipe de France des U18 reste sur un succès en Allemagne, obtenu en mars 2013 (3-2). La nouvelle génération tentera de faire aussi bien en Alsace.

Source: http://www.lalsace.fr/sport/2015/03/25/les-u18-sont-en-alsace

Petit rappel:

France – Allemagne U18 : entrée gratuite. Pour les deux oppositions amicales U18 entre la France et l’Allemagne, vendredi (17 h) à Sarre-Union et lundi (19 h) à Biesheim, l’entrée des stades sera gratuite, avec toutefois l’obligation de se procurer un billet.

Pour réserver les places, s’adresser par mail à l’adresse:  [email protected]