ascbiesheim-football | « Nous repartons à zéro »

0

Biesheim II a pris le meilleur sur les SR Colmar III, dans ce duel entre équipes réserves. Grâce à un but de Yusuf Bulut, ancien de la maison verte, les Rhénans ont glané un précieux succès qui les lance dans cette nouvelle aventure.

biesheim-ii-en-bleu-est-reparti-du-bon-pied-en-battant-les-src-iii-photo-dna-laurent-habersetzer-5094397Biesheim II (en bleu) est reparti du bon pied en battant les SRC III. PHOTO DNA – Laurent Habersetzer.

Biesheim II a loupé la montée pour un petit point la saison dernière. Les joueurs de Sergio Da Costa n’ont pas oublié cette désillusion. D’ailleurs, le technicien rhénan va le souligner dans sa causerie d’avant-match. « Cela n’était pas mérité la saison dernière, mais cela fait partie du passé. Nous repartons à zéro et même si cela a pu paraître injuste, c’est le foot. »

Cette rencontre entre Biesheim II et les SR Colmar III opposait une équipe qui possède de l’expérience et une autre qui joue sur l’insouciance de sa jeunesse. « Nous avons été punis par notre jeunesse, même si un match nul aurait été plus logique au vu de la première période », constate le coach colmarien, Benjamin Arnold.

Arnold : « Il nous a manqué beaucoup de conviction »

Les circonstances n’étaient pas favorables à la troisième équipe des SRC, qui a dû composer avec des départs et l’arrivée de pas mal de nouveaux joueurs. Mais cela n’offusque nullement l’entraîneur des Verts, qui voit la moyenne d’âge de son équipe chuter en ce début d’exercice.

« Cela fait partie de mon job d’éducateur et je sais que cela n’est pas simple à gérer. Mais si je voulais être tranquille, je prendrais les commandes d’une équipe ‘‘une’’. »

Dans cette rencontre, donc, ses joueurs ont quelque peu déçu en termes de combativité. « Nous avons été en dessous au niveau mental. Il nous a manqué beaucoup de conviction. »

L’entraîneur colmarien fait sans doute référence au but concédé sur le coup de pied arrêté botté par Hug, dévié par Heitzler et qui permet à Bulut d’inscrire le seul but du match (1-0, 65e ). Ses jeunes joueurs vont corriger le tir bien vite et tenter de glaner un premier succès.

« Se souvenir de nos erreurs pour ne pas les reproduire »

Dans le camp adverse, celui de l’ASC Biesheim, forcément, l’état d’esprit était différent. « Nous allons devoir nous battre. Chaque match aura sa propre vérité. Nous aurons également un œil sur les retombées de l’équipe ‘‘une’’. J’ai annoncé à mes joueurs que la saison se jouerait à 25 », souligne Sergio Da Costa, qui rechaussera les crampons de temps à autre quand le besoin s’en fera sentir.

Mais dans une Promotion d’Excellence encore plus relevée cette année, il est bien difficile de pouvoir fixer des objectifs après une seule journée.

La saison dernière, les Rhénans avaient peut-être été placés un peu trop rapidement en position de favoris. « Nous devons nous souvenir de nos erreurs pour ne pas les reproduire », conclut Sergio Da Costa.

Source: http://www.dna.fr/sports/2015/08/31/nous-repartons-a-zero