UN DERBY SOUS HAUTE TENSION – ASCBiesheim-football

0

Les deux seules équipes haut-rhinoises de Nationale 3, l’ASC Biesheim et le FC Mulhouse, se retrouvent ce soir à 20 h au stade municipal de Biesheim pour un derby qui ne manquera pas d’intérêt pour les deux clubs. Une occasion pour Saïd Dardouri de retrouver son ancienne équipe.
Il y a dans l’effectif actuel de l’ASC Biesheim quelques éléments qui sont passés par l’ancien club phare du département. C’est le cas notamment d’Hervé Milazzo, le technicien rhénan qui a joué en professionnel avec le FCM, et Saïd Dardouri, le milieu de terrain, qui a joué cinq saisons en équipe fanion.

Pour l’ancien joueur de Kénitra au Maroc, il ne s’agit pas d’une première face au club mulhousien « j’ai joué face à mon ancien club Mulhouse avec Raon-l’Étape et cela s’était plutôt bien passé puisque nous avions gagné deux fois (3-1 et 2-1, N.D.L.R.), j’espère que pour cette rencontre cela se passera tout aussi bien. »

• « Une grosse cylindrée »
Annoncé comme favori de la poule au regard de son recrutement haut de gamme, le FCM a déjà connu une défaite à Sarreguemines (0-1) mais il va vouloir poursuivre sur la lancée de son succès face à Erstein (3-0) ce soir à Biesheim. Cela n’effraie pas outre mesure Saïd Dardouri d’autant que le FCM fait office d’épouvantail « c’est une grosse cylindrée qui a clamé son intention de monter, mais c’est avant tout le collectif qui va faire la différence. Et la gestion du groupe sera importante. Cela sera une belle bataille au milieu de terrain mais pour notre première à domicile nous devons montrer ce que nous savons faire sans prise de tête. » À Biesheim, l’effectif offre une certaine stabilité même si de nouveaux visages vont fouler l’écrin biesheimois, tout le contraire de l’adversaire du jour dont la grande lessive a eu lieu avec l’arrivée des nouveaux dirigeants. « À Mulhouse il y a encore Kecha, Constant et Diouf », précise Dardouri, qui n’aura « pas de copain sur la pelouse. »

• « Nous apprenons de nos erreurs »
L’occasion est donnée aux Rhénans de lancer leur saison à domicile par une victoire après avoir obtenu un match nul à Pagny (1-1). « Souvent dans ce genre de match lorsque vous avez plein d’occasions et que vous en prenez un, vous perdez, là nous avons réussi à en mettre un. » Et le natif de Guebwiller de regretter « toutes les situations de but. J’ai la balle du 2-1 mais j’ai touché la barre. Nous apprenons de nos erreurs », prévient le joueur qui n’a guère goûté aux derniers matchs amicaux quelque peu loupés « rien n’enlève la compétition, il faut toujours se remettre en question pour avancer. »

Saïd Dardouri, veut prouver à son ancien club qu’il peut aller de l’avant et remercier de la confiance que lui accordent Hervé Milazzo et le club biesheimois.

Saïd Dardouri, 2e à partir de la gauche, en compagnie des nouvelles recrues de l’ASC Biesheim, Julien Fuchs, Guillaume Jacquat et Maxime Kleindienst (de gauche à droite) lors de la reprise de l’entraînement.Photo L’Alsace/ Thierry Gachon

SOURCE : http://c.lalsace.fr/liseuse/COL/20170830